logo revue contacts *  
*
REVUE FRANÇAISE DE L'ORTHODOXIE
 
line decor
   Revue-Contacts.com  
line decor
CONTACTS n°55, XVIIIe Année, Juillet - Septembre 1966 - Revue française de l'Orthodoxie : Sommaire - Liminaire

 

Pour consulter un autre sommaire des archives de Contacts, remontez à la série des numéros 261-270.

 

Archives des sommaires
 
 

Contacts, n° 55

XVIIIe Année
Juillet - Septembre 1966
 


LIMINAIRE 55


Eglise et société, Saint-Esprit…



La conférence « Eglise et Société », qui s’est tenue à Genève dans la seconde quinzaine de juillet, a posé, et souvent bien posé, des problèmes qui exigent, de la part des orthodoxes, une réflexion créatrice. Cette réflexion est en cours dans les Eglises de l'Est, comme on le verra en lisant l'étude de Philippe Sabant sur La vie intellectuelle dans l'Eglise russe, et l'important document qui suit et qui pose tout le problème « dualisante » de l'Eglise dans une société qui se veut totale : dualité de Dieu et de César qui empêche l’histoire de se refermer sur sa propre immanence et l’ouvre à toutes les dimensions de l'être.


Toutefois, les conditions actuelles font que cet approfondissement, là-bas, ne peut trouver les moyens  ni d'une recherche commune, ni d'une expression sans détour. Ici encore, la prise de conscience libre et libératrice revient à la Dispersion, en collaboration avec de jeunes et courageuses équipes, en Grèce et au Proche-Orient. Malheureusement, les orthodoxes d'Occident ont pris l'habitude soit de vivre à l'intérieur du milieu chrétien occidental, en se définissant par rapport à lui, soit de s'enfermer dans les problèmes — et souvent les anciens problèmes — que pose le communisme russe. Et certes, les plus aveugles s'en aperçoivent, le service de la Dispersion russe est grand pour la renaissance d’une pensée chrétienne en Russie. N'empêche que, pour la plupart, leur destin et leur vocation — est d'être orthodoxes ici et maintenant. Or, de plus en plus, et surtout les jeunes, ils doivent affronter les urgences de la société contemporaine, dans cet Occident où ils vivent, et dans cette perspective planétaire que personne désormais ne peut éviter. Les orthodoxes conscients de la Dispersion, s’ils se veulent «en situation» dans le réel, ont par conséquent le devoir de réfléchir aux questions posées par « Eglise et Société », d'autant plus — puisque chaque laïc doit sauvegarder l'intégrité et la fécondité de la foi que les porte-paroles officiels de nos Eglises, à Genève, n'ont pu, pour diverses raisons, apporter que banalités ou points de vue unilatéraux.


C'est pour préparer cette réflexion que nous publions, dans ce numéro, la traduction d'un long article consacré par Nicolas Berdiaev à la Métaphysique de la Technique. Parue il y a plus de trente ans  — et trente ans chargés de quels événements gigantesques — cette étude, sur les points décisifs, garde sa fraîcheur prophétique.


La force de Berdiaev est d'aller droit aux racines spirituelles des problèmes — y compris les problèmes techniques. Le thème de l'Esprit Saint, on le sentira à travers ces pages, est au cœur de l'anthropologie créatrice que notre époque exige.


C'est pourquoi le texte proprement théologique de cette livraison est l'importante synthèse du P. Boris Bobrinskoy sur le Saint-Esprit, vie de l'Eglise. En la lisant, on mesurera à quel point la théologie du Saint-Esprit, et notamment le problème filioquiste sur lequel les orthodoxes insistent tant dans le dialogue œcuménique, n'est nullement une construction abstraite, mais l'expression d'exigences vitales. Le mérite du P. Bobrinskoy est de se placer au-delà des polémiques, au niveau où la vie cherche son équilibre le plus fécond.


Nous ne sommes pas loin, ici, du problème « Eglise et Société ». Si l'Eglise est dans le monde en effet, le monde, dans un sens bien plus profond, est dans l'Eglise, et c'est le Saint-Esprit et notre liberté qui doivent le faire correspondre à sa modalité ecclésiale, — eucharistique. A travers la rencontre personnelle du Crucifié, et pour la grâce libératrice de sa Croix — la Croix de lumière —, comme le P. Lev Gillet le souligne au seuil même de cette livraison, dans une poignante adjuration.




Contacts

haut

 
 
 
 

*

Sommaire du n° 55
XVIIIe Année
Juillet - Septembre 1966

Sommaire

Liminaire
Eglise et société, Saint-Esprit        [p. 145-147]

Cette croix qui vous est offerte   
[p. 147-151]
Archimandrite Lev Gillet

Le problème sociologique et métaphysique de la technique
[p. 152-178]
Nicolas Berdiaev

Le Saint-Esprit, vie de l’Eglise
[p. 179-197]
Père Boris Bobrinskoy

Chronique
• Notes sur la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale
[p. 198-203]
Elisabeth Behr-Sigel   
• Quatrième rencontre de la Jeunesse orthodoxe du Midi de la France : Abbaye du Frigolet, Pentecôte 1966
[p. 203-204]
Jean Tchékan   
• La vie intellectuelle dans l’Eglise russe
[p. 204-212]
Philippe Sabant

Document
• Un mémoire au Métropolite Nicodème
[p. 213-228]
Archiprêtre Vsévolode Spiller, Moscou
              
Courrier des lecteurs
• A propos de l’intercommunion     [p. 229-230]
Archimandrite Serge, Sofia
• Au sujet des événements de la Diaspora
[p. 231]
Constantin Andronikof
• Réflexion et méditation sur un article d’O. Clément
[p. 231-232]
Nadine Fuchs

Bibliographie
La prière de l’Eglise d’Orient : La liturgie – Paul Evdokimov
[p. 233-236]




haut

 


 







line decor
Qui sommes-nous || Le dernier numéro || Archives || Acheter / S'abonner || Nous contacter
line decor