Contacts, n° 281

N° 281 – 1er trim. 2023
télécharger en pdf
commander en format papier 

Liminaire

Les Théophanies du Christ – qui se manifeste à Bethléem comme petit enfant fragile dans une crèche, puis au Jourdain comme Fils bien-aimé du Père – font grandir en nous le désir de nous inscrire dans ce renouveau de la nature humaine que le Sauveur opère par son Incarnation. Il convient dès lors de discerner toute oeuvre ou initiative susceptible de nous rapprocher du Dieu vivant. Les textes réunis dans le présent volume suggèrent quelques voies d’accès vers ce qui constitue le but unique de la vie chrétienne.
L’article d’Olivier Clément sur le choix d’un métier, initialement paru en 1959 dans un journal étudiant, énonce des critères de discernement en vue d’adopter un chemin professionnel qui non seulement ne contrevienne pas aux convictions chrétiennes mais soit un adjuvant réel à la progression vers le Christ. Adressés aux jeunes, ces conseils se révèleront également fructueux pour toute personne soucieuse de relire son itinéraire de vie à la lumière de sa vocation spirituelle. L’analyse du théologien se révèle d’une acuité prophétique lorsqu’il s’agit d’identifier les champs d’actions contemporains auxquels le chrétien doit se montrer particulièrement attentif : sauvegarde de l’environnement menacé par l’activité humaine, avènement d’une conscience planétaire à l’écoute des souffrances de tous, investissement de la culture comme lieu potentiel d’évangélisation.
Les deux textes suivants nous proposent des jalons pour renouveler au plan pastoral les pratiques liturgiques actuelles de l’Eucharistie et du Baptême afin de les rendre plus signifiantes. Partant du débat, né au moment de la crise sanitaire, concernant le mode de participation à la communion, le théologien laïc libanais Raymond Rizk s’interroge sur le rôle de la cuiller servant à l’officiant pour distribuer les saints dons aux fidèles. Son étude historique montre que cet objet attesté vers le viiie siècle avait au départ un rôle purement pratique, utilisé pour faire communier les malades impotents dans l’incapacité de les recevoir dans leurs mains. L’auteur pose ensuite la question de la transmission ou non des maladies par les saints dons, rappelant que « le pain et le vin, devenus Corps et Sang du Seigneur, sont toujours du pain et du vin et n’ont pas perdu les caractéristiques de leur composition organique, malgré la présence mystérieuse du Christ en eux ». Dans son article, Olga Lossky-Laham, revenant sur les rites préliminaires au Baptême, examine les pratiques attestées au premier millénaire, qui ne font notamment pas état de prières de « purification » de la mère, et propose, sur la base du sens des usages pré-baptismaux transmis par les euchologes anciens, de redonner sa place au catéchuménat en retrouvant la dimension d’intégration progressive dans l’Église.
L’étude plus directement théologique de Valerry Wilson revisite la christologie d’Origène en vue de statuer sur le subordinatianisme dont l’Alexandrin est souvent taxé, du fait qu’il semble introduire une supériorité du Père en regard du Fils. Réfutant une telle idée en ce qui concerne le Traité des principes d’Origène, l’auteur conclut en ces termes décisifs : par sa totale égalité de nature avec le Père, « le Christ permet aux hommes d’accéder au Père ». Cette voie d’accès est appelée à se décliner dans l’expérience du Dieu vivant à laquelle tous les chrétiens sont conviés dans l’Église, ce dont témoignent les homélies de saint Macaire rédigées à partir de son expérience du mystère divin. Le florilège élaboré par le père Hildo Bos nous offre un riche parcours thématique à travers lequel se dessine la vision de l’être humain selon le Père égyptien et les étapes de l’union à Dieu.
Le présent volume est représentatif de la mission que notre revue s’efforce de mener : proposer des études susceptibles de nourrir notre conversion permanente au Christ par une approche qui fait appel au coeur autant qu’à l’intellect et qui souhaite relever le défi du dialogue avec les interrogations contemporaines. Nous remercions nos lecteurs de leur fidélité, les priant de bien vouloir s’acquitter sans tarder de leurs frais d’abonnement 2023, et souhaitons à tous une année emplie de la présence du Seigneur.

Contacts

Sommaire

Liminaire
[p. 3-4]

Notes sur le choix d’un métier
Olivier Clément
[p. 5-17]

La cuiller de communion
Raymond Rizk
[p. 18-41]

Rites d’intégration chrétienne:
de la théologie à la pratique
Olga Lossky-Laham
[p. 42-61]

Subordinatianisme ou consubstantialité
dans le Traité des principes d’Origène ?
Valerry Wilson
[p. 62-74]
Le visage de l’homme glorifié
Hildo Bos
[p. 75-99]
Chronique
[p. 100-107]
Bibliographie
[p. 108-116]