Contacts, n° 257

Contacts, n° 257

Liminaire

Ce volume ouvrant l’année nous invite, tout d’abord, à méditer sur le mystère de Noël, à travers l’étude proposée par Sandrine Caneri concernant les représentations du bœuf et de l’âne dans la crèche. Bibliste, spécialiste du dialogue entre juifs et orthodoxes, l’auteur mène une analyse précise de l’iconographie de la fête, en parallèle avec les textes scripturaires, en vue d’exprimer la portée théologique d’une telle représentation. Cette étude est ainsi l’occasion d’exprimer des aspects spécifiques de la continuité entre Ancien et Nouveau Testament et, plus largement, entre les traditions juive et chrétienne.
Poursuivant dans la veine scripturaire, René Paquin, doctorant en science des religions à l’université de Montréal, nous propose une analyse détaillée de la formation du canon néo-testamentaire. Il adopte pour cela une perspective orthodoxe, soucieuse de fidélité à la tradition apostolique, et tente de revenir à la réalité des premiers siècles, par delà les idées introduites sur la question par la Réforme du XVIe siècle.
Sur le socle de ces études solides nous enjoignant à toujours renouveler notre regard sur l’Écriture sainte pour y puiser l’aliment de notre foi, les deux articles qui forment la seconde partie du volume abordent des questions à l’actualité incontournable. Mgr Stéphane, primat de l’Église d’Estonie, s’interroge sur l’attitude chrétienne qu’il est possible d’incarner face à la crise brûlante des migrants. Il analyse une des conséquences du phénomène migratoire pour le monde orthodoxe qu’est la coexistence de plusieurs juridictions dans les pays d’Europe occidentale, dénonçant le nationalisme à la base de cette hérésie ecclésiologique.
À sa suite, Jean-Claude Polet, professeur de littérature comparée à l’université de Louvain-la-Neuve (Belgique), s’interroge sur la mise en œuvre de l’unité dans la diversité telle que le Christ nous enjoint dans les Évangiles de l’appliquer : cela peut-il servir de ferment aux valeurs européennes de pluralité et d’accueil de l’autre dans sa différence ? De telles réflexions de fond constituent une invitation à prendre du recul de manière éclairée face à une actualité où le thème des migrants – comme celui des valeurs chrétiennes de l’Europe – a tendance à être instrumentalisé dans la vie politique, notamment au cours de la campagne présidentielle qui se déroule actuellement en France.
Nous prions ceux qui ne l’auraient pas fait de régler leur abonnement 2017 à la revue, soit en envoyant un chèque, soit par simple virement. Il vous est possible de souscrire auprès de votre établissement bancaire un virement permanent à périodicité annuelle, qui permettra de régler automatiquement l’abonnement à Contacts en chaque début d’année et nous évitera de coûteux frais de relance.
Toute l’équipe de la rédaction souhaite à ses lecteurs une sainte entrée dans le temps du Carême et un bon chemin vers la lumineuse Fête des Fêtes.

Contacts

Sommaire

Liminaire
[p. 2-3]

Le bœuf et l’âne dans l’iconographie de la Nativité du Christ
[p. 4-43]
Sandrine Caneri

Le canon du Nouveau Testament : retrouver l’Antiquité en dépassant les anachronismes
du XVIe siècle
[p. 44-83]
René Paquin

Migration et ecclésiologie
[p. 84-96]
Métropolite Stéphane de Tallinn

Perspective chrétienne et valeurs européennes : l’unité dans la diversité
[p. 97-108]
Jean-Claude Polet

Chronique
[p. 109-110]

Bibliographie
[p. 111-123]